Comment s’impliquer

La participation des parents fait partie intégrante de l’approche Waldorf. Les nouveaux parents peuvent se trouver à la fois ravis, mais aussi un peu déroutés par le niveau de participation que l’école peut parfois exiger d’eux.

 Le comité de gestion du bénévolat se charge de répertorier toutes les tâches à faire, de gérer les inscriptions et d’orienter les parents dans leur choix. En début d’année scolaire, les tâches sont affichées et chaques parent peut s’inscrire dans l’activité de son choix. Un minimum de 35 heures de bénévolat est exigé par parent, par année.

1

Participation
aux fêtes

À l’école des Enfants-de-la-Terre, les parents et les enfants partagent plusieurs fêtes saisonnières. Toutes jouent un rôle important dans l’éducation de l’enfant. Les deux principales sont le Marché de Noël et la Fête de Mai.

D’autres fêtes ont lieu lors des jours de classe et sont célébrées de façon particulière (Michaëlie, Fête des Lanternes, Marché de Noël, Carnaval, Fête de Mai, fin de l’année). Votre présence peut aussi être sollicitée lors de ces fêtes.

De plus, les anniversaires de naissance des enfants sont soulignés de façon spéciale à l’école et, comme parents d’un enfant dont c’est l’anniversaire, vous pourriez être invités à vous joindre à la classe pour souligner cet événement.

2

Collaboration
enseignant-parents

Afin de mieux répondre aux besoins de chacun des enfants, les enseignants portent une attention particulière à la vie familiale, sociale et culturelle de l’enfant. C’est pourquoi un enseignant peut occasionnellement demander à rencontrer les parents afin d’échanger avec eux sur le vécu de l’enfant.

3

Soirées
pédagogiques

Des rencontres pédagogiques sont prévues trois à quatre fois par année et vous y êtes invités par l’enseignant de votre enfant. Il est essentiel que vous y soyez. Lors de ces réunions, vous êtes conviés à rencontrer l’enseignant et à échanger sur divers aspects reliés à la vie de la classe. C’est l’occasion de comprendre ensemble l’étape de développement que vit votre enfant et de partager sur l’approche pédagogique utilisée pour l’accompagner.

4

L’accompagnement dans le vécu quotidien de l’enfant

Les travaux à la maison

Le travail à la maison est introduit graduellement. Cela donne l’opportunité aux parents d’établir un rythme pour leur enfant et de suivre son cheminement scolaire. Un rythme bien établi aidera ce dernier à compléter son travail avant que la fatigue de la journée ne s’installe. C’est aussi une occasion idéale d’inculquer à l’enfant de bonnes habitudes d’étude.

Télévision, films, ordinateurs et jeux électroniques

L’école suggère aux parents de limiter et d’encadrer les habitudes de consommation des enfants en ce qui a trait à la télévision, aux vidéos, aux ordinateurs et aux jeux électroniques. À la lumière des recherches émergentes traitant de l’impact et des risques associés à l’usage de la technologie par les enfants, et dans l’optique de respecter et de soutenir le développement de leur plein potentiel, voici quelques recommandations tirées du dossier médias de l’école :

  1. le non usage des technologies pour les enfants de 0 à 7 ans.
  2. l’usage excessivement restreint, encadré et limité des technologies pour les enfants de 7 à 12 ans. C’est aux parents de fixer une limite de consommation de petit écran. De préférence moins de 7 heures par semaine.
  3. un dialogue ouvert, informatif et objectif avec les enfants de 12 à 18 ans quant aux risques liés à l’usage excessif des technologies et média sociaux et la rédaction de contrats d’utilisation à la maison, signé par les parents et les adolescents.
  4. pas d’ordinateur, de tablette, de téléphone intelligent, de console de jeux ou de télévision dans la chambre des enfants.
  5. pas d’écran (ordinateur, téléphone intelligent, tablette, jeux vidéo, télévision…) le matin avant l’école ou le soir après le souper. Les enfants sont très sensibles à l’énergie qui se dégage des images (enchaînement rapide des séquences, bande sonore plus forte, dispute entre les personnages, etc.), l’emmagasinent et se retrouvent non disponibles aux apprentissages au début des cours ou excités au moment de s’endormir.

Le sommeil

Une nuit de sommeil adéquate est une nécessité pour un enfant en pleine croissance et particulièrement pour celui qui fréquente l’école. C’est à ce moment que germe tout ce qui a été semé dans la journée. Une bonne nuit de sommeil est donc importante les soirs de semaine. Les parents doivent être très conscients de cet aspect et doivent garder en mémoire que les enfants ne récupèrent pas facilement le manque de sommeil accumulé.